.

Les Poissons d'eau douce (1)

Veuillez éventuellement cliquer sur les pages pour agrandir celles-ci.

BLACK BASS 

p1050784.jpg 

Le Black-Bass a été importé à la fin des années 1900 du continent Nord-Américain, celui-ci se retrouve un petit peu partout dans les rivières & étangs ou il a été introduit, c'est un poisson très recherché par les Pêcheurs Sportifs du fait de sa combativité, il est très introduit dans les Lacs au Maroc avec de très gros spécimens dont la pêche est la plupart du temps pratiquée en No-Kill.

REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE

Il préfère les eaux calmes et vit tout particulièrement en surface.

Le Black-Bass est mature au bout de 3 à 4 ans, la femelle pond ses oeufs dans un nid que le mâle a confectionné dans une gravière, ce dernier garde farouchement sa progéniture jusqu'à éclosion un mois après la ponte.

Il semblerait que pendant la période de "fraie" s'il s'avère qu'il soit capturé, il est impératif de le remettre au plus proche du lieu de cette capture dans la négative, celui a toutes les chances de ne pas retrouver les oeufs qu'il protégeait & de ce fait la suite nous pouvons l'imaginer aisément.

Le Black-Bass est peu fréquent dans l'Ouest de la France à l'exclusion de certains étangs après empoissonnement, il est possible de pêcher des spécimens de 5 à 10 livres.

Afin de permettre aux pêcheurs de se mesurer à ce poisson noble, le Roazhon Fishing Club de Rennes avec l'aide de plusieurs sponsors dont L'Union des Pêcheurs de Rennes a procédé au déversement de 700 Black Bass dans le canal d'Ille & Rance dans le département d'Ille & Vilaine entre l'écluse du Vau Chalet & l'écluse des Brosses.

La Pêche dans ce bief ne pourra se pratiquer qu'en NO-KILL jusqu'à la fin de l'année 2012.

***

BROCHET 

Ce poisson possède une silhouette allongée, museau en forme de "bec de canard", nageoires très en arrière pour donner une forte impulsion.

A l'âge d'une trentaine d'année celui-ci peut dépasser 1,5 mètre de long et près de 20 kg entre temps, il peut atteindre plus de 500 g au cours de la première année en plan d'eau, il préfère les proies vivantes car c'est le mouvement de celles-ci qui va déclencher son attaque.

Brochet son nom suivant evolution

REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE

 Le Brochet est un carnassier des eaux lentes & stagnantes, il chasse à l'affût dans la journée, c'est un opportuniste, il attend que sa proie passe à sa portée, il se nourrit principalement de poisson blancs (gardons, brèmes, rotengles) mais aussi de jeunes oiseaux (canards, poules d'eau), sa très grande gueule lui permet d'avaler des proies souvent de taille égale à sa longueur, il peut déglutir une proie cela lui évitant de s'étouffer ce qui arrive quelque fois à ceux qui ont mésestimés leur capacité.

La maturité sexuelle apparaît vers les deux ans, le brochet se reproduit tôt dans la saison en février mars selon les région dans des eaux peu profondes entre autre dans les prairies inondées & riches en végétation, les œufs se fixent à celle-ci, les alevins naissent au bout de 10 à 15 jours et restent fixés à la végétation pendant quelque temps, ils se nourrissent ensuite de zooplancton puis vers 5 à 6 cm, commencent à se nourrir de poissons de petite taille.

Le Brochet est très souvent solitaire, il vit dans les plans d'eau & les cours d'eau tout particulièrement dans la végétation ou sa robe lui sert à se fondre dans les décors, celui-ci est très souvent attaché à un territoire. 

Ce carnassier reste à l'écoute des bruits & des vibrations que perçoivent ses oreilles internes & sa ligne latérale.

Un brochet aveugle peut se nourrir mais le manque de vision lui sera très défavorable pour repérer sa proie & la distance de celle-ci. Lorsque le Brochet à localisé sa proie & sa distance, ses yeux bougent avant de prendre la posture en "S" et avec une accélération foudroyante fondra sur celle-ci.

La réussite de son attaque est très souvent décisive à l'exclusion d'un banc de poisson ou il a une faible chance de réussite.

Les petites proies sont avalées directement, les autres retenues par une année de dents acérées sont retournées & avalées le plus souvent la tête la première, il retournera vers son poste pour digérer sa capture & attendra immobile après digestion une possible nouvelle proie. 

***

SANDRE

Ce poisson a une silhouette allongée comme la Perche, il garde un air de famille avec elle, il possède deux nageoires dorsales dont la première est armée de rayons épineux, les écailles sont rugueuses au toucher, à l'âge de 6 ans, il peut atteindre 70 cm & un poids de 3,5 kg, sa croissance est assez rapide en eau chaude, il peut atteindre 1,30 mètre & plus de 15 kg.

 REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE 

Le Sandre aime vivre dans les profondeurs de préférence sur les fonds durs caillouteux & en eaux troubles, il aime la compagnie des autres sandres vivant souvent en groupe, le sandre a été importé du bassin du Danube & du lac Balaton en Hongrie et s'est depuis adapté aux différentes conditions de nos régions, il peut être présent dans 30 cm d'eau et sur des fonds plus ou moins vaseux.

Il se nourrit en toute saison et semble-t-il même pendant la période de frai, celui-ci est très vorace et chasse ses proies à la différence du brochet, il est très souvent accusé de chasser & de tuer pour le plaisir, ceci est bien évidemment erronée.

Il se nourrit principalement de proie de petite taille, sa bouche ne lui permettant pas de capture trop grosse (gardons, brème, vairon, ablettes et même ses congénères.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'œil du Sandre est bien particulier & explique sa façon de chasser.

En arrière de la rétine, qui est la couche sensible à la lumière, le fond de l'

l est tapissé d'une membrane réfléchissante et de ce fait, une meilleure captation des rayons lumineux. Ce système se retrouve d'ailleurs chez les requins ou chez des animaux nocturnes comme le chat ou des rapaces nocturnes etc....  

 Le Sandre possède également une rétine très riche en cellules à bâtonnets qui permet de voir la nuit mais en noir & blanc seulement.

***

PERCHE

La Perche est très colorée avec ses bandes sombres tranchant sur ses flancs verts & son ventre blanc, la Perche est d'une voracité à toute épreuve alliant la vitesse de nage & une grande précision de déplacement & d'attaque.

La Perche chasse seule mais très fréquemment en meute, celles-ci encerclent les poissonnets qui vivent en groupe. L'une d'elles, une seule à la fois se détache & attaque un poisson. Si celui-ci lui échappe une autre le prend en charge dans sa fuite & le capture.

REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE

La Perche est un carnassier toujours en mouvement, actif surtout le jour, celle-ci se nourrit de petit invertébrés & de petits poissons, elle peut vivre 10 ans environ & est mature à l'âge de 2 à 3 ans, la Perche aime les eaux stagnantes.

Les amours de la Perche se déroulent en mars-avril sur des substrats très variables mais le plus souvent sur des racines d'arbres, de branches mortes ou de végétaux aquatiques.

La femelle est souvent suivie par plusieurs mâles, elle nage dans tous les sens, décrivant des cercles dans un sens ou un autre. En règle générale, un seul mâle la suit dans tous ces mouvements & arrive enfin à la fécondité.

Pour la ponte au printemps, la femelle se raidit en se redressant en forme de "U" et en nageant en spirale, le long ruban d'œufs se déroule en chapelets & se pose sur la végétation tandis que le mâle émet sa laitance le plus près possible de la femelle 

Les jeunes se nourrissent surtout de plancton animal ainsi que des invertébrés capturés dans la végétation, les alevins de sa propre espèce sont également au menu de celles-ci.

La bouche de la Perche ne permet pas de prendre de grosses proies, elle est obligée d'assommer ses victimes avant de les avaler, elle se nourrit tout au long de la journée mais son activité est souvent à l'aube ou au crépuscule.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Lorsque la Perche déclenche son attaque, en un vingtième de seconde, une Perche de 25 à 30 cm de long fait circuler un demi-litre d'eau dans sa gueule à la vitesse de 2 mètres par seconde de plus, sa bouche s'ouvre de 6 fois en 40 millisecondes. 

***

ANGUILLE

Le corps de l'Anguille est recouvert d'une peau épaisse dans laquelle s'imbriquent de minuscules écailles ovales, les nageoires pectorales sont très développées, les nageoires caudale, anale & dorsale sont soudées.

L'Anguille mesure normalement entre 50 cm & 1 mètre de long mais celle-ci peut atteindre 1,50 m & peser jusqu'à 9 kg.

Comme souvent chez les poissons, les femelles sont les plus grosses, les mâles ne dépassant pas 50 cm de long.

En période de croissance, celle-ci a le dos brun & les flancs à dominante jaune, avant la migration de descente en mer d'août-septembre, elle se métamorphose, les flancs prennent une couleur argentée & le dos devient noir, la tête s'affine & les yeux grossissent.

L'Anguille a une durée de vie de 10 à 16 ans, elle peut sauter la moindre chute & lutter contre un courant de 1,5 m/s et même gravir des pentes rugueuses & humides.

REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE 

En plus des rivières, les Anguilles colonisent volontiers les plans d'eau, les canaux, les lacs & les niveaux grâce à leur aptitude à communiquer entre elles.

L'Anguille passe le plus clair de son temps cachée dans des obstacles, à l'abri de la lumière.

Personne n'a vu le ballet nuptial de ce poisson même si tous les scientifiques s'accordent à le situer dans la mer des Sargasses, au large de la Floride, la femelle libérerait jusqu'à 1 million d'ovules qui pour être extrait de son corps aurait besoin de la pression exercée dans les grandes profondeurs.

Les premières des alevins apparaissent quelques semaines plus tard, ceux-ci se laissent porter par les courant du Gulf Stream & arrivent sur nos côtes après 2 à 3 ans, les petites anguilles appelées "civelles" atteignent la taille de 6 à 7 cm & remontent à la surface en arrivant  dans les estuaires.

Les mâles resteront pendant tout leur séjour sur les premiers kilomètres des fleuves & rivières, les femelles plus grosses & plus puissantes tenteront de remonter jusqu'à la source.

Au terme de leur maturité sexuelle (8 à 10 ans) pour les mâles, (12 à 15 ans) pour les femelles, celles-ci redescendent vers l'océan & rejoignent leur lieu de naissance pour donner à leur tour la vie. Durant de périple de 6000 km qui dure de 6 à 10 mois, la maturité sexuelle se poursuit à grande profondeur, il semblerait que les Anguilles meurent après la reproduction.

L'Anguille est un prédateur & un charognard qui se nourrit surtout la nuit & utilise pour cela son odorat très développé, poissons, écrevisses, vers, insectes....

L'Anguille est très gourmande mais possède une petite bouche ce qui limite ainsi la taille de ses proies

*** 

TRUITE FARIO

 

La Truite a le corps rond & fuselé, elle possède une petite nageoire adipeuse située entre la nageoire dorsale & la nageoire caudale, sa robe varie en fonction du sexe, de son âge & de son habitat, sa couleur est souvent brillante & argentée, le dos & les flancs sont parsemés de taches colorées rouge à orangé.

Sa taille maximum est de 50 cm en rivière.

REPRODUCTION & REGIME ALIMENTAIRE 

La Truite Fario vit dans le cours supérieur des rivières là ou le courant est rapide, l'eau fraiche 20° maximum en été & riche en oxygène, la truite reste immobile 80% de son temps dans sa planque à l'abri du courant & attrape ce qui passe à sa portée, elle se déplace peu & quitte son poste un minimum de temps.

La truite possède généralement de 5 à 7 postes parmi lesquels l'un est souvent préféré :

Un endroit assez dégagé pour voir ce que le courant transporte.

.Un endroit suffisamment abrité du courant pour n'avoir à dépenser qu'un minimum d'énergie car pour elle c'est vital.

La Truite est mature à l'âge de 2 ans & peut atteindre une quinzaine d'année.

La Truite est carnivore & se nourrit surtout d'invertébrés qui dérivent avec le courant mais aussi de vairons, loches & même juvéniles de sa propre espèce.

La reproduction se déroule en hiver, les Truites migrent vers les zones de frai en amont des rivières & pondent des milliers d'œufs sur les gravières.

Après éclosion, les juvéniles restent à proximité de la frayère jusqu'à épuisement de leurs réserves de nourriture situées dans la vésicule vitelline.

Par la suite, la plupart descendront les cours d'eau à la recherche d'un poste plus en aval, il ne restera au final que 10% environ, le reste étant mangé par les autres prédateurs y compris par les Truites elles mêmes.

***

LE SILURE

***

TRUITE ARC EN CIEL

 

Ajouter un commentaire